Archives mensuelles : novembre 2008

Pates au cacao, sauce aux noix et speck

100_2011

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez adapter cette recette délicieuse et rapide comme tout à des pates normales, ce sera aussi bon…

Pour 4 personnes :

  • 300gr de penne au cacao
  • 100 gr de speck (ou pancetta)
  • 50 gr de cerneaux de noix
  • 20 cl de crème fraiche
  • 50gr de beurre
  • sel, poivre et noix de muscade

Couper le speck en petits morceaux et faire revenir dans une poêle , avec le beurre et les cerneaux de noix concassés.

Ajouter la crême, le sel, le poivre et la noix de muscade, faire cuire à feu doux 2 minutes.

Faire cuire en même temps les pates selon les indications du paquet, mélanger les à la sauce une fois égoutté, et déguster !

100_2014

Publicités

Boeuf teriyaki, sésame et nori

100_2063

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour 3 personnes :

  • 400 g de boeuf dans le filet en tranches fines
  • 5 dl de mirin
  • 2 dl de ketjap manis
  • 1 c. à soupe de vinaigre de riz
  • 1 c. à soupe de sucre
  • 2 dl de jus de citron vert
  • 1 gousses d’ail pilées
  • 1 petit piment rouge épépiné et haché menu
  • 1 c. à soupe de gingembre confit haché
  • 2 c. à café d’huile de sésame
  • 200 g de nouilles de riz larges
  • 2 c. à soupe d’huile
  • 1 petits oignons rouges émincés
  • 1 c. à soupe de graines de sésame
  • 1 feuille de nori* en lanière
  1. Melanger au boeuf, le mirin, le ketcap manis, le vinaigre, le sucre, le jus de citron, l’ail, le piment, le gingembre et l’huile de sésame dans un grand bol.
  2. Couvrir et mettre 3 heures ou toute une nuit au réfrigérateur.
  3. Mettre les nouilles dans un bol moyen résistant à la chaleur.
  4. Couvrir d’eau bouillante. Laisser-les reposer jusqu’à ce qu’elles soient tendres.
  5. Egouttez-les.
  6. Egoutter le boeuf et réserver la marinade.
  7. Chauffer l’huile dans le wok et faire sauter la viande avec l’oignon, par petites quantités jusqu’à ce que la viande soit bien dorée.
    ajouter au gout de la marinade réservée. Faire revenir jusqu’à ébullition de la sauce.
  8. Ajouter les nouilles, les graines de sésame et le nori.
  9. Faire sauter en remuant pour bien mélanger les ingrédients

Mousse de truite fumée et crème de chèvre, jambon et pistache

100_20351

 

 

 

 

 

 

 

Deux garnitures de toast, ou dip, en fonction de la « fluidité » que vous leur donnez lors de la préparation, deux petites recettes très appréciées lors de mes apéros.

 Une petite mousse de truite fumée bien gouteuse et très appréciée :

  • 300 gr de truite fumée
  • 250 gr de crème fraîche
  • le jus d’environ 1/2 citron ou 1 citron
  • Poivre
  •  Ciboulette fraîche

Mixer moi tout ça, et hop là !

100_2042Mousse de truite fumée, gomasio et ciboulette

et aussi  des toasts à la mousse de canard, confit de figues au porto, noisettes torrefiées et concassées

et les noix aux romarin

Très très sympa !!!

 

 

 

 

Et pour un dip sympa ou une tartinade (à droite sur la photo) :

Crême de chêvre au jambon cuit et pistache :

  • 1 chêvre frais type chavroux ou petit billy
  • 1 tranche de jambon cuit
  • 1 vingtaine de pistaches
  • Sel et poivre
  • Crème en plus si c’est pour « dipper »

Mixer les pistaches, puis ajouter le jambon et fromage et re-mixer. Assaisonner…

Délicieux et très apprécié des enfants !

Roti de boeuf en croute feuilletée, pommes de terre roties à l’huile de truffe

100_2050

 

100_20512

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour 6 personnes (ou 4 pour les gros amateurs de pdt à l’huile de truffe !)

  • 1 rôti de boeuf dans le filet d’1,5 kg
  • 2 pates feuilletée du commerce
  • Sel et poivre du moulin
  • 1 oeuf
  • 4 c. à soupe de lait
  • 1,5 kg de petites pommes de terre grenailles
  • Fleur de sel et poivre du moulin
  • 4 c. à soupe d’huile de truffe
  1. Allumez le four à 240° et sortez la plaque du four. Lavez les pommes de terre avec la peau et essuyez-les dans un torchon. Faire cuire à la vapeur 15-20 min.
  2. Faites revenir la viande de tous les côtés sur feu vif dans un peu d’huile, salez et poivrez. Etalez la pâte feuilletée sur un plan de travail fariné ou sur du papier sulfurisé.
  3. Battez l’oeuf et le lait dans un bol. Humidifiez la plaque du four, posez un rectangle de pâte dessus, placez le filet au milieu, couvrez avec le second rectangle de pâte et faites adhérer avec l’oeuf battu. Faites éventuellement des décorations avec les chutes de la pâte. Badigeonnez entièrement la pâte d’oeuf battu,et faites cuire 5 min à four chaud.
  4. Réduisez ensuite à 180°, ajoutez les pommes de terre pré-cuite et poursuivez la cuisson environ 30 mn. Laissez reposer la viande 5 mn dans le four éteint et ouvert avant de la découper.
  5. Salez à la fleur de sel et poivrez au moulin les pommes de terre à la fin de la cuisson, versez l’huile de truffe et servez.

Avant cuisson :

100_2043

 

 

 

 

 

 

 

 

Gros succès à mon arrivée avec le roti, et gros succès pendant tout le repas avec les pommes de terre

Poires pochées au vin et aux épices, muffins chocolat-tonka-pavot

100_2061100_2058

 

 

 

 

 

 

 

 

Un dessert très bien acceuilli, que ce soit pour les muffins au chocolat, l’idée des poires pochées, gouteuses et légères, le sirop qu’on mangerait à la petite cuillère, ainsi que pour les 2 bêtes mikado qui accompagne les poires, dont certains ont réclamé une 2e tournée (des poires, pas des mikado) et la recette !

 

Pour les muffins, voir ici

Pour les poires, c’est là :

pour 4 personnes :

  • 4 poires
  • 1 citron non traité
  • 200gr de sucre en poudre
  • 50gr de miel
  • 75 cl de vin blanc sec
  • 1 baton de cannelle*
  • 1 pincée de gingembre en poudre*
  • 2 clous de girofle 
  1. La veille, pelez les poires sans otez le pédoncule, arroser du jus de la moitié du citron, mettez les dans une casserole avec les épices, le 1/2 citron entier et le pressé. Ajouter le miel, le vin et le sucre.
  2. Faites cuire à couvert 15 minutes, laissez refroidir dans le sirop et macérer 12h.
  3. Le jour même, égouttez les poires et les couper en quatre ou en dés. Déposez les dans les assiettes, les bols, les verres et nappez du sirop aux épices bien frais. Mium !

 

*Déjà fait avec 2 étoiles d’anis à la place de la cannelle et du gingembre, délicieux aussi.

Velouté de pois cassés aux ravioles grillées et jus de noix

100_20481

 

 

 

 

 

 

 

 

Croyez-le ou non, je n’avais jamais cuisiné les pois cassés… Pas de trempage, un temps de cuisson pas si exigeant (ici 30 min) et une saveur que je n’avais plus gouté depuis mon enfance… Tout ça pour un soupe un peu enjolivée par de la crème, des jaunes d’oeufs et de l’huile de noix, quelques ravioles de Royans grillées et de la ciboulette, pour une bonne petite entrée d’hiver, nous avons bien fêté les premiers flocons !

Cette recette vient Elle à Table de novembre-décembre 2007

 Pour 6 personnes :

  • 250 g de pois cassés
  • 3 brins de thym
  • 1 feuille de laurier
  • 1 oignon
  • 1 carotte
  • 1 paquet de ravioles de Romans
  • huile d’olive
  • poivre du moulin
  • 100 g de crème fraîche
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 2 c. à soupe d’huile de noix
  • 2 brins de cerfeuil
  1. Faites cuire les pois dans 1,5 l d’eau pendant 45 mn, couvercle fermé, avec la carotte et l’oignon pelés et coupés en morceaux, le thym, le laurier, du sel, du poivre.
  2. Au terme de la cuisson, retirez laurier et brins de thym et mixez la préparation avec un blender ou un mixeur plongeant.
  3. Ajoutez la crème, les jaunes, l’huile de noix et le cerfeuil, vérifiez l’assaisonnement et maintenez au chaud sur feu doux. Séparez les ravioles et faites-les griller dans une poêle dans un fond d’huile d’olive.
  4. Versez le velouté dans des assiettes, répartissez les ravioles, quelques gouttes d’huile de noix et de la ciboulette ciselée et servez aussitôt

Mélange de noix au romarin

100_2037

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici mon 3e essai de la recette suivante, trouvée sur le site odelices.com, toujours une réussite, à condition d’utiliser des bons fruits secs, parce que s’ils sont trop vieux, ils vont rester mous et ce sera immangeable.

Si c’est réussi, ce sera un vrai succès à l’apéro, particulièrement auprès des garçons nourris aux chips et aux crak’a’nut… Et donc auprès de mon homme, qui fait clairement partie de cette sus-dite catégorie et qui ne m’a jamais regardée avec autant d’amour que quand il a finit par me croire quand je lui ai dis que oui, « c’est moi qui l’ai fait »*

  • 500 g de fruits secs assortis non salés (noix de cajou, noix du Brésil, noix de pécan, noix de macadamia, amandes non mondées)
  • 2 cuillères à soupe de romarin ciselé finement (à peu près 2 branches de 8 cm)
  • 1/2 cuillère à café de piment de Cayenne
  • 2 cuillères à café de sucre de canne complet
  • 2 cuillères à soupe de fleur de sel
  • 25 g de beurre

 

  1. Dans un grand bol, mélangez le beurre fondu avec le sucre, le sel, le piment de Cayenne et le romarin frais ciselé.
  2. Faites chauffer une grande poêle sur feu vif.
  3. Ajoutez les noix puis remuez sans cesse avec une cuillère en bois.
  4. Lorsque les noix commencent à dégager leur odeur, continuez à remuer encore une dizaine de secondes (vous allez entendre des petits crépitements), puis retirez du feu. Cela prend à peu près 5 minutes.
  5. Versez les noix dans le bol contenant le reste des ingrédients puis mélangez bien. Laisser refroidir et regarder les se goinfrer.

* Ca ne vous rappelle rien ?