Archives mensuelles : décembre 2008

Chou farci au saumon, lentilles et lardons, soupçon de combo

Pas de grands délires culinaires ce week-end, qui a été chargé comme prévu (gouter de la crêche, anniversaire de mon loulou, montage de jouets et de meubles, décoration du sapin de noêl…)…

100_2151

 

 

 

 

 

 

 

 

Juste ce petit frichti tout à fait gouteux, mais un peu sec. Les lentilles absorbant les liquides semble t’il, les 2 càs de crème ajoutée à la préparation n’ont pas assez humidifié l’ensemble, mais c à refaire, en trouvant une solution à ce problème…

Cette recette est largement inspirée de celle-ci, du blog Cuisine et Couleurs…

 

Pour 4 personnes

  • un petit chou de milan
  • Un verre de lentilles vertes
  • Un cube de bouillon de poule
  • Un bouquet garni
  • 100g de lardons fumés
  • Un pavé de saumon sans la peau (150gr, par là) , coupé en cubes
  • 2 càs de crème (voir plus)
  • 1 càs de poudre de colombo ou de curry
  1. Ebouillanter le chou quelques mns dans l’eau bouillante. Egoutter et laisser refroidir 
  2. Faire cuire les lentilles dans le bouillon de poule et le bouquet garni ( 30mn) Egoutter et réserver .
  3. Enlever les plus larges feuilles du chou , les faire cuire à la vapeur ainsi que le coeur (20mn)
  4. Dans une petite sauteuse faire dorer les lardons dans une lichette de beurre Les enlever et les ajouter aux lentilles
  5. Couper en morceaux assez petits le coeur du choux et les mélanger avec les lentilles. Ajouter les cubes de saumon, la crème et le colombo, saler et poivrer
  6. Mettre une partie de ce mélange dans les feuilles de choux, en faire des ballotins (enfin essayer, ce n’est pas si facile)
  7. Les faire braiser doucement 5mn de chaque côté dans un peu de beurre, servir avec le reste de lentilles au saumon… Ajouter éventuellement de la crème.

Un petit rien – Gratin de poireaux au parmesan

Une recette toute bête, mais qui m’a fait « redécouvrir » les poireaux, moi qui ne raffole pas de ce légume… Juste 2 poireaux qui trainent, et j’ai préparé, en me basant sur une recette du livre « La cuillère d’argent », Ed. Phaidon, un petit gratin super-méga bon, à faire aimer les poireaux même aux plus récalcitrants (sauf mon fils, mais ça viendra, j’en suis sure, c beau l’optimisme béat…).

100_2157

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour 1 kg de poireaux, 4  à 6 mangeurs, en accompagnement

  • 1 kg de poireaux
  • 25gr de farine
  • 35 cl de lait (voir un peu plus s’il faut allonger la béchamel)
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 100gr de parmesan rapé
  • 4 càs de chapelure
  • Sel
  • Poivre
  • Noix de muscade
  1. Couper les poireaux en rondelles, les cuire à la vapeur 20 minutes, égoutter et essorer dans un essuie propre, laisser refroidir dans l’essuie
  2. Préparer la béchamel (faire fondre le beurre dans une casserole, ajouter la farine en remuant, puis le lait petit à petit en mélangeant bien, laisser épaissir en remuant, ajouter du lait si la quantité de bachamel vous semble juste). Retirer du feu dès que la sauce à la consistance voulue.
  3. Ajouter 50gr de parmesan, un peu de noix de muscade, du sel et du poivre. Ajouter les jaunes d’oeufs en remuant bien pour ne pas qu’ils cuisent.
  4. Mettre les poireaux dans un plat à gratin, recouvrir de béchamel au parmesan. Ajouter les càs de chapelure et les 50gr de parmesan restant + quelques noisettes de beurre.
  5. Cuire 20-25 minutes et servir bien chaud…

Parfois ça ne marche pas toujours comme on voudrait…- Crême brulée ratée

Ben oui, pour mon 2e essai de crême brulée (1er essai raté, et pour les mêmes raisons en plus), le résultat était carrément navrant !

Revenons à la genèse de cette histoire…Voici quelques mois que j’hésitais à acheter un chalumeau à crême brulée… ben oui 25€ pour un machin que j’utiliserais 1 fois par an, c’est dur à avaler… Après min 1er essai de crême brulée à la fêve tonka, qui a bouilli, cramé etc, j’étais un peu desepérée…

Puis je tombe sur 1 chalumeau à 7€… Aller, hop alors, laissons nous tenter…

Et le lendemain je me lance dans un pot de crême brulée pour 1 personne, histoire de pas gacher si ça foire… Et je suis bien attentivement la recette du Petit Larousse de la cuisine, me disant qu’il s’agit là d’une recette de base, bien classique et tout. Je goute l’appareil, c vraiment miam… Je préchauffe mon four à 150°, comme dit dans le livre, je mets ma crême et je laisse cuire, moins longtemps que dans le bouquin mais ya qu’un ramequin, donc…

Et puis voila, ça bout, ça commence à dorer méchamment, bouhouhou… J’arrête tout, je mets au frais tout bien comme il faut…

Puis je chalume, ça c’était comique, et ça marche bien…

SAUF QUE crême bouillie = crème foutue, grumeleuse, poisseuse, beurk beurk beurk…

Ca m’apprendra à suivre à la lettre une recette d’un bouquin comme si c’était une bible !

Prochaine étape, crême brulée au bain-marie à 100°, on verra bien ce que ça donne, ça peut pas être pire !

Marquise au chocolat, café et spéculoos – Crème anglaise au café

100_2150

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une tuerie totale !!! A faire et refaire, se prépare la veille, n’est pas aussi délicat que ça en à l’air et fait un effet boeuf à table. En plus le mariage chocolat, café et spéculoos, c’est un délice,  et la crème anglaise là-dessus, ouh lalalala…

 Pour 6 personnes (d’après la recette, mais j’ai trouvé les quantités énormes, c’est un dessert à servir avec parcimonie, délicieux mais pas léger léger…)

  • 400gr de chocolat noir
  • 125gr de beurre mou
  • 4 jaunes d’oeufs
  • 75gr de sucre glace
  • 1/2 de crème liquide froide
  • 2 càc d’extrait de café
  • 8 speculoos
  • 1/2 litre de crème anglaise (à faire soi-même si on a le courage, comme ici)
  1. 12 heures à l’avance au moins, faites fondre le chocolat au micro-onde. Ajouter le beurre et 1càc d’extrait de café.
  2. Fouetter les jaunes d’oeufs avec 50gr de sucre glace, jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  3. Monter la crème fouettée au batteur et ajouter le reste de sucre pour qu’elle soit bien ferme.Mélanger le tout et verser dans un moule (essai dans un moule à petit cake chemisé de film plastique, très bien, essai dans des moules à muffins en silicone, moins bien).
  4. Casser les biscuits et les enfoncer dans l’appareil au fur et à mesure, ici en 2 couches. Mettre au réfrigérateur 12h au moins.
  5. Démouler (au besoin mettre 1h au congélateur pour bien raffermir la marquise) et couper avec un couteau trempé dans l’eau chaude.Servir frais avec une coupelle dans laquel vous aurez rajouter la 2e càc d’extrait de café.

Un pur délice, très équilibré en saveur, gourmand mais pas trop lourd (j’ai servi juste 2 tranches de plus ou moins 5x6cm) dans chaque assiette. Très très bon !

Waterzooi de poulet à la bière blanche et aux baies roses

100_2136

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours dans mon idée de faire un menu bien de chez nous, voici le plat que j’ai servi samedi passé, un waterzooi de poulet bien mijoté à la bière blanche (Hoegaarden), crémeux, doux et réconfortant, légérement relevé de grains de baies roses (bien concasser les baies surtout, quand on croque dans une baie entière, c assez désagreable !)… Des pommes de terre vapeur pour saucer, voir écrabouiller le tout en purée dans la sauce, et on se rappelle pourquoi l’hiver c’est pas si pourri finalement !!!!

Ah oui, juste une précision, pas trop de recettes pour moi dans les semaines qui viennent, cette année je part à noël (Boulogne-sur-mer), donc pas de menu perso, et nous sommes invités au nouvel an, et d’ici là mes  week-end seront plutot sous le signe des gouter de noël de la crêche, marchés de noël ici et là, préparatif de départ pour nos vacances, anniversaire de mon lapin (4 ans, déjà !) avec la famille + gouter avec les petits monstres de son école etc… Alors à part un gateau pour son anniversaire, et des photos du magret de canard séché et du lomo (filet pur de porc séché au piment d’espelette) que je prépare pour le buffet du nouvel, ne vous attendez pas à grand chose… Et encore moins aux recettes festives de rigueur, le budget ne suit pas toujours (satanés kado de saint nicolas, anniversaire et noël, dur dur le mois de décembre !)

Revenons à nos moutons, enfin.. Poulet !

Pour 4 personnes furieusement affamées ou 6 à l’ appétit raisonnable :

  • 6 blancs de poulet
  • 3 branches de céleri
  • 3 blancs de poireaux
  • 1 grosse carotte ou 2-3 petites
  • 2 chicons
  • 50cl de bouillon de volaille (en tablettes)
  • 1 canette de hoegaarden ou autre bière blanche
  • 1 oignon piqué de girofle
  • 1 bouquet garni
  • 1 à 2 càs de baies roses concassées (au goût)
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 20 cl de crème fraîche

ps : pas de champignons dans un waterzooi, ce n’est pas une blanquette. La recette de base ne contient ni baies roses, ni bière, ni chicons…

  1. Couper les blancs de poulet en cubes assez gros. Enlevez les fils du céleri et rincez-le, ainsi que les blancs de poireaux. Laver les chicons, couper la pointe et évider la base. Pelez et rincez la carotte. Coupez les légumes en tronçons d’environ 4 cm.
  2. Dans une grande cocotte, laissez fondre le beurre et, sans attendre qu’il prenne couleur, jetez-y les légumes et laissez-les suer sur feu doux. Remuez de temps à autre.
  3. Ajoutez les morceaux de poulet et laissez cuire le tout après avoir augmenté un peu le feu. Salez et poivrez.
  4. Versez le bouillon de volaille dans la cocotte, ainsi que la bière. Ajoutez l’oignon piqué de girofle et le bouquet garni. Portez à ébullition et baissez de nouveau le feu. Laissez mijoter 50 min.
  5. Enlevez aussi l’oignon et le bouquet garni
  6. Dans un bol, battez ensemble les jaunes d’oeufs et la crème fraîche. Salez et poivrez. Tout en battant, versez une louche de jus de cuisson dans le bol. Versez le mélange dans la cocotte, mélangez et laissez réchauffer sans bouillir.
  7. Servir avec des pommes de terre nature, du riz, voir du pain (vu dans certaines recettes, jamais testé)

Alors là, ça faisait 2 semaines que j’y pensais, je l’ai fait, et c’est toujours aussi délicieux et apprécié de tous, nous nous sommes pourléché les babines comme on dit !

Dip au saumon fumé et ciboulette + dip au bleu de bresse et aux noix

100_2124

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon ben c pas tout ça mais voila encore 2 idées pour dipper à l’apéro, simple, apprécié par tout le monde et gouteux, que demande le peuple ???

  • 4 càs de fromage frais maigre
  • 150gr de saumon fumé
  • 1/2 bouquet de ciboulette
  • jus de citron
  • Sel et poivre

Mettre le fromage, le saumon et la ciboulette ciselée dans un robot, mixer, assaisonner avec le sel et le poivre, ajouter un peu de jus de citron au goût…

  • 4 càs de fromage frais maigre
  • 1 poignée de noix
  • 1 morceau de bleu de bresse sans la croute
  • Sel et poivre

Concasser les noix. Mettre le bleu et le fromage frais dans un robot, mixer longuement (le bleu ne se laisse pas faire au début, quand on vous dis qu’il a du caractère !). Ajouter les noix et mélanger. Assaisonner

Avec ceci et ça, ça vous en fait encore des idées faciles pour l’apéro… Et puis sur babelutte.lalibreblogs.be aussi yen a plein…

Soupe de chicons (endives) aux crevettes grises et croutons au vieux bruges

100_2132

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici une adaptation de 2 recettes du site epicurien .be, ici et , sur la base d’une soupe de chicon (endives), de crevette grises et de croutons au fromage Vieux Bruges, rien que du belge !!!

 

  • 400 g de chicons (endives)
  • 400 g de pomme de terre (bintje de préférence)
  • 150 g de poireaux (100 g de blanc et 50 de vert de poireaux)
  • 1 branche de céleri
  • 50 g de beurre
  • 1,5 litres de bouillon de volaille
  • 40 cl de crème fraîche
  • 1 gros oignon
  • muscade, sel et poivre
  • Coriandre

 

  1. Laver les chicons et les poireaux, retirer la feuille extérieure du chicon, evider la base pour retirer l’amertume
  2. Eplucher l’oignon et les pommes de terre , emincer grossièrement les chicons, les poireaux, le céléri et l’oignon
  3. Faire fondre le beurre dans une casserole à feu vif
  4. Ajouter les oignons, poireaux et chicons émincés
  5. Laisser fondre pendant 4 minutes jusqu’à ce que les les légumes soient colorés
  6. Ajouter le bouillon et les pommes de terre
  7. Râper un peu de noix de muscade selon vos préférences
  8. Laisser cuire à feu moyen pendant 40 minutes
  9. Mixer le tout de manière à obtenir une crème de légume
  10. Saler et poivrer à votre convenance , ajouter la coriandre

Couper des ronds ou autres formes dans la mie de 8 tranches de pain, raper du vieux bruges et saupoudrer généreusement les ronds de pains déposés sur une plaque à four. Mettre au four chaud pendant 5 à 10 minutes.

Verser la soupe dans les assiettes ou les bols, déposer l’équivalent du poignée de crevettes au centre de la soupe, puis les crouton au vieux bruges bien chaud…

 

Dans la recette de Laurent, le vieux bruges, c de la mimolette, et sa soupe, elle n’est même pas mixée… Laissez parler votre imagination !!!!