Archives mensuelles : janvier 2009

Brochette de poulet satay, salade de carottes et de concombre style thai

100_2429

 

 

 

 

 

 

 

 

Une petite recette toute simple si on a les bons ingrédients sous la main… Cette brochette est moelleuse et pleine de goût. Et les petites salades improvisées servies avec ont bien fait glisser tout ça…

  • 2 filets de poulet
  • 12 gr de beurre de cacahuètes
  • 5 ml de sauce soja
  • 5 ml de jus de citron vert
  • 5 gr de curry en poudre
  • 1 petite gousse d’ail
  • 1/2 càc de sauce chili douce

Mélanger le beurre de cacahuètes, la sauce soja, le jus de citron, le curry, l’ail écrasé et la sauce chili. Ajouter le poulet coupé en lanières, mélanger bien et laisser mariner au moins 12h.

Au moment de servir, enfiler les lanières de poulet sur des brochettes, en accordéon. Faire cuire sous le grill ou à la poêle-grill 5 min. Servir sans attendre avec des quartiers de citron, du riz basmati garni de feuilles de coriandre (c bonnn) et une salade de concombre ou de carottes.

Pour les salades, j’ai rapé une carotte avec une rape de ce type, pour avoir de la « dentelle de carotte », très sympa ! J’ai coupé un 1/2 concombre en gros cubes pour le contraste…Puis j’ai fait une sauce avec du jus de citron, vinaigre de riz, 2 gouttes de sauce d’huitre, huile de sésame, ail et coriandre fraiche pour les carottes, et pour le concombre, même base mais avec une pincée de sucre, sel et poivre et un peu de gingembre frais rapé. Je ne peux pas vous donner les quantités, c’était totalement au pif… Délicieux !

100_2432

Publicités

Berlingot d’agneau aux pruneaux et ras-el-hanout

Je remets cette recette en avant, puisque je la fait participer au concours « Agneau presto« , une entrée très gouteuse qui m’a laissé un trés bon souvenir !

 

 

Des petits chaussons de pates brisée, moelleux et épicés comme il faut, mais préparés à l’avance, et même congelé crus, pour s’occuper du reste le jour J et « rien que » terminer  la cuisson avant de passer à table…        

59ace81c82ad820882a69de5481d8466.jpg      

Pour 4 personnes, 2 chaussons par personne :

  • 600gr de gigot d’agneau
  • 2 rouleaux de pate brisée
  • 100gr de pruneaux
  • 1 oignon
  • 1 oeuf
  • 1 càs d’huile d’olive
  • 1 càs de ras-el-hanout (ou un peu plus, gouter)
  • 1 bonne pincée de cumin, 1 pincée de cannelle, de gingembre et de coriandre en poudre
  •  2 brins de thyms 
  • sel, poivre du moulin
  1. Couper le viande en morceaux et la hacher finement au robot. Faire dorer la viande salée et poivrer dans une poêle avec l’huile chaude. Réserver.
  2. Faire cuire l’oignon haché à la place de la viande 3 min. Saupoudrer de ras-el-hanout et des autres épices. Ajouter la viande et mélanger. Ajouter les pruneaux découpés en dés et le thyme éffeuillé.
  3. Gouter, saler et poivrer.
  4. Etaler les disques de pates brisée, découper des carrés de 10cm avec un roulette dentellée. Poser une cuillère de farce au centre et replier les 4 coins vers le centre en pressant pour fermer les berlingots.
  5. Placer  sur une plaque de cuisson et badigeonner de l’oeuf battu. Faire cuire 20 minutes à 180°.

Et la petite sauce qui va avec :

  • 1 yaourt nature 
  • 1 càs d’huile d’olive
  • 2 brins de menthe ciselé
  • poivre du moulin, sel

Mélanger tout ça et déguster avec les berlingots

Glace au sirop d’orgeat (amandes) et fleur d’oranger, coulis de cerise au kirsh et muffin au chocolat

100_2405

Je ne suis pas très contente de ma présentation, faite un peu tard et après une délicieuse mais copieuse fondue arrosée de vin blanc, d’où le manque probable de précision lors du montage des assiettes…

 

 

 

 

 

 

Mais enfin, l’important c le goût, et là j’ai trouvé que c’était bien bon, de même que mes invités (qui sont très polis)

Glace au sirop d’orgeat (amandes) et fleur d’oranger

  • 25 cl de lait
  • 5 jaunes d’œufs
  • 75 à 100gr de sucre
  • 20 g de sirop d’orgeat
  • 10 g de fleur d’oranger
  1. Faire bouillir le lait.
  2. Fouetter le sucre et les jaunes d’œufs dans un saladier jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  3. Verser doucement le lait sur ce mélange sans cesser de fouetter.
  4. Reverser dans la casserole, poser sur feu doux et laisser épaissir sans cesser de tourner à la spatule jusqu’à ce que la crème épaississe et nappe la cuillère. Laisser refroidir 24h au frigo.
  5. Parfumer avec le sirop d’orgeat et la fleur d’oranger.
  6. Mettre en sorbetière. Laisser turbiner. Réserver au congélateur au moins 6h.

Coulis de cerise au kirsh

  • 1 petit bocal de cerises du nord
  • 1/2 càc de sirop d’orgeat
  • 1/2 càc de sirop de cerises
  • 1/2 càc de kirsh.

Faire compoter les cerises 10 min avec un peu du jus du bocal, mixer ensuite finement le reste des ingrédients. Sucrer au goût (je n’ai pas trouvé ça utile pour ma part, le jus de la conserve l’étant déjà)

Muffin au chocolat, voir ici + quelques amandes effilées grillées

Stoemp aux choux de bruxelles et boudin blanc

Plus de saison et plus belge que ça, il va falloir chercher, les amis !

100_2410

 

 

 

 

 

 

 

 

Un bon petit plat d’hiver, apprécié même des enfants et qui nous a bien gouté ce dimanche !

  • 250gr de choux de bruxelles, lavés et coupés en 2
  • 5-6 pommes de terre
  •  1 ou 2 càs de crème
  • 25gr de beurre
  • sel, poivre, noix de muscade
  • 1 morceau de boudin blanc de 15 cm par personne
  • 50gr de lardons de bacon
  1. Laver, peler et couper, etc les choux et les pommes de terre, les cuire dans l’eau bouillante salée séparement, les choux directement dans l’eau bouillante 10 minutes, les pdt en partant de l’eau froide 15 à 20 min.
  2. Pendant ce temps faire revenir les lardons à sec pour les griller, les retirer de la poêle et mettre à la place un peu de beurre et d’huile d’olive. Poêler les boudins pendant que vous faites la purée
  3. Ecraser les pommes de terre en purée, ajouter crème, beurre, assaisonner généreusement de sel, poivre et noix de muscade. Quand la purée vous semble terminée, ajouter les choux de bruxelles et les lardons et ré-assaisonner.
  4. Régalez-vous !

Minestrone d’hiver – version 2

J’ai déjà fait quasi la même recette il y a 2 mois mais c tellement bon que je vous la remet !!!

100_2421

 

 

DESOLEE POUR LA TAILLE DE LA POLICE, je n’arrive pas à la modifier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour une belle grande casserole de soupe !

  • Quelques feuilles de chou vert frisé
  • 4 pommes de terre
  • 1/2 oignon
  • 1 blanc de poireau
  • 3 navets
  • 3 carotte
  • 2 branche de céleri
  • 1 boite de tomates concassés
  • 2 poignées de petits pois en boite
  • 1 càs de pesto
  • 2 cubes de de bouillon
  • 100 gr de lardons de bacons
  • 100 gr de haricots blancs en conserve
  • des petites pates à soupe (ici alphabet)
  • Sel, poivre
  • 30 gr de beurre
  • 100 gr de parmesan râpé

 

  1. Coupez tous les légumes lavés et pelés en morceaux de même taille. Faire revenir les lardons, réserver, ajouter les oignons et faire dorer.
  2. Mettre les légumes dans une casserole, couvrir d’eau à hauteur, amener à ébullition, salez légèrement, puis laissez cuire à feu doux pendant 1 h environ, jusqu’à ce que les légumes soient tendres.
  3. A mi-cuisson, joignez le bouillon et le lard, puis les haricots blancs.
  4. Ramenez à ébullition, ajouter les pates et terminez la cuisson.
  5. Au moment de servir, poivrez, salez si nécessaire, ajoutez le beurre frais et le fromage râpé (les 2, c’est important, tellement c bon).

Apéritif cuillères – 1er essai réussi !

100_2400

Je suis tombée il y a quelques jours sur ces cuillères en plastique, destinées à servir de contenant pour des petites bouchées apéritives et tout ça tellement en solde que ça aurait ridicule de ne pas se laisser tenter !

Résultat, nous recevions des amis ce samedi pour une « véritable » fondue au fromage suisse, une fondue « moitié-moitié » gruyère suisse et vacherin fribourgeois, tout bien comme là bas… Et je décidais de tester ce format d’apéro, en faisant des bouchées un peu travaillées, puisque pour le plat je n’avais que le fromage à faire fondre (+ vin blanc fendant, un bouchon de kirsh et une pincée de poivre et de noix de muscade), un plateau de charcuterie à préparer (salami de parme, coppa, speck, jambo séché italien et jambon cuit à l’os pour les enfants, trèsssss bon !) et 2 salades pour rincer le gosier (salade endives/haricots blancs/pomme et noix, sauce crémée à l’huile de noix et vinaigre de cidre, et un mesclun tout simple, huile d’olive et vinaigre balsmaique)…

Voila pour le menu, pas de photos de tout ça, ce ne sont pas vraiment des recettes, mais ce fut délicieuxxx ! A refaire, avec des photos quand même, cette fois !

Et en apéro, les cuillères et un bol de pop corn au romarin et citron, voir ici

Donc, revenons à nos moutons… Les cuillères !

1. Cuillère de tarinade de pois cassés à la coriandre et au sésame, voir ici, avec un croquant italien, un petit haricot blanc qui trainait, une feuille de coriandre et quelques graines de sésame, miam ! 

100_2391

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette recette participe au concours du site Odélices…  

2. Cuillère de carpaccio de boeuf, huile de truffe, copeau de parmesan et roquette

100_2392

 

 

 

 

 

 

 

 

Congeler un pavé de rumsteak la veille, le sortir du congelateur et le couper en tranches fines à la mandoline (attention, la viande est dure, donc faite gaffe à ne pas vous couper une tranche de doigt en passant), déposer dans une assiette les tranches obtenues et verser quelques gouttes de jus citron pour éviter l’oxydation. Au moment de servir, déposer une languette de viande par cuillère, une goutte d’huile de truffe (pas plus !), un copeau de parmesan coupé à l’économe et une petite feuille de roquette… Un délice fort en saveur !

3. Cuillère de purée de piquillos au amandes, gambas ou scampis sautés au piment d’espelette, feuille de persil plat et amandes effilées grillées et concassées

100_2394

 

 

 

 

 

 

 

 

1 bocal de piquillos (poivron espagnol), 1 càc de vinaigre balsamique, 1 càc d’ail, 2 càs d’huile d’olive, 1 càs d’amandes en poudre, 1 càs de persil plat, 1 càs de basilic, 1 goutte de tabasco, un peu de piment d’espelette, sel et poivre… Mixer le tout pour obtenir une purée.

Poêler les scampis dans l’huile d’olive quelques secondes, 1 par cuillère, ajouter du piment d’espelette et du sel, au gout. Mettre au frais et monter les cuillères avant de servir

Tartinade de pois cassés à la coriandre et au sésame

Dans le cadre du concours du site Odélices du moment, basé sur le thème « Pois cassé & coriandre », voici ma première participation …

  •  1 petit bol de pois cassés
  • 5 bols d’eau
  • 1 cube de bouillon de poule
  • sel et poivre
  • 2 càc de pate de sésame
  • 2 càc de graines de sésame grillées
  • 2 gousses d’ail confites
  • 1/2 càc de gomasio
  • 1 càc de jus de citron
  • 2 grosses càc de coriandre fraiche
  • Huile d’olive si besoin d’assouplir
  1. Cuire les pois cassés 40 minutes vec le cube de bouillon dans les 5 bols d’eau que vous aurez fais bouillir, égoutter et garder un peu d’eau de cuisson.
  2. Mettre dans un mixeur avec un peu d’eau de cuisson, la pate de sésame, les graines de sésame, l’ail, le jus de citron, la coriandre hachée et le gomasio. Bien mixer.
  3. Assaisonner ensuite avec le sel et le poivre au gout, assuplir éventuellement avec l’huile.

 A servir sur des crackers ou autre toasts bien croquants, décoré de graines de sésame grillées et d’une feuille de coriandre100_2384