Archives mensuelles : février 2009

Tajine de boulettes de poisson

26887a89e72f2c78c991451f86da7f05.jpg

Cette recette vient du site palaisdesdelices.canalblog.com, et je ne peux que reprendre ses mots :

Ce tajine de boulette de poisson est un délice, légèrement relevé dans cette sauce tomate épicée et piquante juste ce qu’il faut, les boulettes sont fondantes à souhait, pas sèches du tout, elles sont tendres, parfumées et tres moelleuses. Cuites directement dans la sauce tomate aux saveurs de paprika, de cumin, d’ail, où viennent se mêler des rondelles de poivrons frais, elles ont le temps de s’imbiber de toutes ces délicates saveurs pendant leur cuisson.

Un met délicieux et très léger qui se servira dressé dans un joli plat orné d’une belle poignée d’olives vertes et arrosé d’un petit filet d’une bonne huile d’olive de qualité, sans oublier biensur le pain, l’indispensable.

Je l’ai servie avec du boulghour, n’ayant pas une bonne baguette bien fraiche sour la main, et c’était très bon !!!

348bc55e889c1d357e58084526ed318d.jpg

Pour 4 personnes :

Pour les boulettes de poisson :

  • 500g de chair ( filets ) de poisson blanc ( merlan, lieu jaune … )
  • 2 gousses d’ails en purée
  • 2 CS de coriandre fraiche et persil plat frais ciselé
  • 4 CS de riz cuit
  • 2 CS d’huile d’olive
  • 1/2 à 1 cc de cumin moulu
  • 1 cc de paprika
  • Sel, poivre

Pour la sauce tomate :

  • 4 tomates fraiches pelées et juteuses râpées ou une boîte de 400g de tomates pelées
  • 1 CS de concentré de tomates
  • 1 CS de persil plat frais ciselé
  • 2 belles gousses d’ails en purée
  • 1 branche de celeri en petits morceaux
  • 2 feuilles de laurier
  • 1/4 à 1/2 cc de cumin
  • 1/2 cc de paprika
  • Un petit piment fort entier
  • 2 poivrons rouges et verts coupés en rondelles
  • Huile, sel, poivre, eau

Pour servir :

  • 1 CS de persil plat frais ciselé

  1. Laver les filets de poisson au besoin et retirer les arêtes soigneusement s’il y a lieu. Passer la chair du poisson avec les épices au mixeur jusqu’à obtention d’un hachis fin. Ajouter le restant des ingrédients y compris l’huile d’olive, sel, poivre et remixer à nouveau, sans trop insister, pour homogénéiser le mélange.
  2. Cette derniere étape peut se faire à la maison.
  3. Une fois le mélange prêt et homogène, façonner des boulettes de taille moyenne ( taille noix environ, +/- ) avec les mains légèrement humidifiées. Réserver les boulettes sur un plateau au fur et à mesure de leur confection.
  4. Dans une marmite, verser les tomates râpées ( ou la boîte de tomates en prenant soin de concassées les tomates au préalable ), le persil haché, le concentré de tomate délayé dans un verre d’eau , les épices, l’ail hachés, la brande de celeri en morceaux. Saler et poivrer. Ajouter de l’eau au besoin si la sauce est trop épaisse.
  5. Chauffer l’ensemble et porter à ébulition jusqu’à légère évaporation.
  6. Ajouter ensuite les boulettes directement dans la sauce avec le piment fort entier et les rondelles de poivrons. Couvrir la marmite et baisser le feu. Vérifier de temps à autre le niveau d’eau, la sauce doit réduire mais pas trop. Gouter pour rectifier l’assaisonnement au besoin.
  7. Laisser mijoter jusqu’à cuisson des boulettes et réduction de la sauce, elle devra être onctueuse et veloutée.
  8. Quelques minutes avant d’ôter la marmite du feu, parsemer avec le persil ciselé, arrosé d’un filet d’une bonne huile d’olive de qualité et décorer d’olives vertes.
  9. Servir bien chaud, sans attendre.
0b0aa47f67e8ce8915b6eb1391bc4f89.jpg
85fa77b90d4e4540b97b5905f2b18b6b.jpg
Publicités

Curry de poisson de Jamie

Mon premier essai de curry avec les feuilles de curry séchées achetées au supermarché chinois près de mon travail, est inspiré d’une recette du livre « Toqué de cuisine », de Jamie Oliver… Un curry doux et léger, j’y ai ajouté  1/2 càs de pâte de curry rouge pour le relever un peu. Ainsi que du cabillaud et des légumes de mon panier bio et de mon jardin, (ça déborde de partout !) courgettes, carottes et potiron.

f0f0ff71f073709ab0c223f676724e5d.jpg

Une bonne base.

 Pour 6 personnes:

  • 3 piments verts
  • Un morceau de gingembre de la taille de deux pouces
  • 3 oignons
  • 5 cuillères à soupe d’huile de tournesol
  • 2 cuillères à soupe de graines de moutarde
  • 1 cuillère à soupe de graines de fenouil
  • Une douzaine de feuilles de curry
  • ½ cuillère à café de piment en poudre (pili-pili)
  • 1 cuillère à café de curcuma
  • 6 tomates (olivettes) ou une boite de tomates pelées
  • 1 boîte de lait de coco (400mL)
  • 1/2 càs de pate de curry rouge
  • Sel
  • 1 courgette
  • 3 carottes
  • 500gr de potiron
  • 3 beaux filet de cabillaud ou blancs de poulet
  • Feuilles de coriandre

 

 

  1. Couper les extrémités des piments verts, les couper en deux dans la longueur, enlever les graines et émincer finement en lamelles. Réserver.
  2. Éplucher et râper le gingembre. Réserver.
  3. Éplucher les oignons puis les émincer au robot mixeur (moi j’ai utilisé des oignons surgelés, c trop facile !). Réserver.
  4. Faire chauffer l’huile dans une poêle (ou un wok), y faire revenir les graines de moutarde, celles de fenugrec, les feuilles de curry, les piments verts, le gingembre, les oignons. Bien mélanger puis ajouter le piment et le curcuma. Mélanger.
  5. Mixer les tomates au robot au lieu de les hacher (ou ouvrir la boite, trop fainéante la fille). On obtient ainsi une grossière purée, l’ajouter à la préparation et mélanger. Ajouter les courgettes , les carottes et le potiron pelés et coupés en morceaux de tailles équivalente.
  6. Ajouter un 1/2 verre d’eau, le lait de coco. Mélanger. Saler. Mélanger et laisser mijoter  15 minutes.
  7. Ajouter 3 filets de cabillaud surgelés, cuire encore une 10aine de minutes et émietter les poisson cuit, servir avec un riz blanc, basmati ou jasmin.

 

Mes petits sushis – recette de septembre 2008

1dacb8fb3fdf8edb355c16f593c136df.jpg

15.09.2008 Vendredi c’est sushi… Je suis en congé le vendredi et cela me permet de m’occuper de ma fille, de faire les courses de la semaine et autres menues tâches ménagères toujours palpitantes… J’ai également l’occasion de préparer quelques recettes qui demande plus de temps ou d’organisation, pendant que ma louloute fait la sieste, et que je suis enfin un peu seule avec moi-même. Ainsi vendredi passé, j’ai préparé ce petit diner sushi, présenté (on s’y tromperais non ?) dans une boite de récup du resto sushi près de mon boulot, avec petite bouteille de sauce soja, wasabi et gingembre mariné, tout bien comme il faut… Monsieur a adoré, il n’a presque pas cru que c’était moi qui les avais fait… Rhoooo… Composition : Nigiri-sushi au saumon cru (les 2 pain de riz surmonté d’une tranche de poisson devant) Maki-suchi au surimi et wasabi (une goutelette) Gros maki-sushi au saumon cru et avocat Sauce soja tamari, wasabi et gingembre mariné Pour la préparation du riz (à faire le matin pour le soir par exemple) et la confection des sushis eux-mêmes, je vous conseille les sites suivants, qui vous expliqueront bien mieux que moi, avec photos ou petit film, comment faire : http://www.faistonsushi.com/index.html http://www.cleacuisine.fr/plats-japonais/maki-sushi/ http://www.odelices.com/mon_homme_en_cuisine_sushis_et_ma… Ou le livre Sushi et compagnie, de Marabout, qui n’est pas mal fait…

be35967fe739081d2ebb51db09626b92.jpg

Couscous d’agneau aux légumes racines

En cherchant quoi faire avec tout ces topinambours, pommes de terres, navets, panais, carottes et autres chou rouge et fenouils (panier de légumes bio d’hiver, ça devient répétitifs mais le printemps arrive !), je suis tombée sur cette recette du livre « Petits légumes » de Delphine de Montalier… J’ai un peu adapté, et ai utilisé une bonne partie des légumes reçus cette semaine. Et c’était bon !

100_2703100_2709

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour 6 personnes, préparation 30min, cuisson 2h30

  • 1.5kg d’épaule d’agneau en morceaux
  • 1kg de graines de couscous
  • 6 petits panais
  • 6 topinambrous
  • 6 petits navets
  • 6 petites carottes
  • 800gr de potiron (pas mis)
  • 1 botte de coriandre hachée
  • 4 brins de persil
  • 4 oignons hachés
  • 200gr de pois chiches en boite
  • 1/2 càc de curcuma
  • 1 pincée de filaments de safran
  • 1 càs de raz-el-hanout
  • huile d’olive, sel et poivre noir du moulin
  1. Faire revenir la viande dans l’huile d’olive 20 minutes, avec les oignons, la coriandre et les épices, sans cesser de remuer. Ajouter un fond d’eau si ça accroche. Saler et poivrer. 
  2. Verser 75cl d’eau bouillante et coontinuer le cuisson 40 minutes à feu doux.
  3. Ajouter tous les légumes lavés et épluchés, coupés en gros morceaux. Laisser cuire encore 1h30. Ajouter les pois chiches 10 min avant la fin de la cuisson.
  4. Préparer la semoule avant de servir selon les indications. Servir la viande et les légumes sur la semoule, arrosée de bouillon et saupoudrée de persil.

Soupe blanche aux légumes racines et miso

Le w-e a été sous les signes de :

  1. nos nombreuses sorties et donc peu de repas à la maison,
  2. les légumes de mon panier de légumes qu’il fallait bien accomoder d’une façon ou d’une autre.

Résultat, peu de recettes ce w-e, et 2 intitulées « aux légumes racines », parce c’était vraiment ça ! Et en plus j’avais pas tellement le choix, mais finalement, ça nous a bien gouté !

Alors pour commencer, cette soupe à base de topinambours, panais, navets, oignons et pommes de terre, assaisonnée de bouillon cube Miso et de crême de riz… Et ensuite un bon couscous d’agneau aux légumes-racines également, dans lequel il y avait en plus des carottes, on reste dans le thème…

100_2727

 

 

 

 

 

 

 

 

  • 2 oignons
  • 4 pommes de terre moyennes
  • 4 navets
  • 1 panais moyen
  • 20 topinambours (petits)
  • 1 brique de 15cl de crême de riz (ou de crème liquide)
  • 2 cubes de bouillon miso (ou de volaille)
  • 1 càs d’huile de colza
  • Sel et poivre
  1. Emincer les oignons, peler pommes de terre, panais, navets, topinambours, les laver et les couper en cubes de taille égale.
  2. Faire revenir les oignons dans une càs d’huile de colza.
  3. Ajouter les légumes, les cubes de bouillon et faire cuire 20min.
  4. Mixer et ajouter la crème de riz ou liquide. Assaisonner et déguster.

Le goût des topinambours supplante le reste mais est très doux ici, c vraiment bon. Et pour ceux qui se poserait la question, le cube miso et la crème de riz ne donne pas un goût différent des ingrédients plus courants. Une belle soupe onctueuse et pleine de bonnes choses !

Muffins banane-noix, avec une touche de chocolat

J’ai instauré une espèce d’habitude depuis quelques semaines, je prépare des muffins le vendredi (jour où j’ai congé et où je ne m’occupe que de ma fille) pour le petit déjeuner du samedi matin.

La préparation de ces petits gateaux est rapide, ils cuisent vite et se dégustents sans façon, nature ou même avec un peu de pate à tartiner au chocolat pour les grands gourmands (moi c’est nature, mais je me force). Ici, l’idée était de préparer des muffins avec de la banane (fruit préféré de mon fils), des noix qu’il adore, et même de lui faire croire qu’ils étaient au chocolat (en rapant finement 2 carrés de chocolat et en les rajoutant dans la pate). Il a beaucoup aimé. Et ma fille aussi, mais elle, elle aime tout !

100_2718100_2721100_2711

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette recette vient du petit livre de Pascale Weeks, Cookies, muffins & Co, une très bonne base de recettes de gateau et autres biscuits anglo-saxon.

Indiqué pour 9 muffins, voyez combien j’en ai eu au final (photos ci-dessus à droite). J’en ai donc congelé !

Préparation 15min, Cuisson 25min

  • 250gr de farine
  • 3 càc rase de levure chimique
  • 100gr de sucre de canne
  • 1 pincée de sel
  • 1 càc rase de cannelle (ici un peu moins, mais 2 carrés de chocolat rapé en plus)
  • 50gr de cerneaux de noix hachés
  • 2 bananes écrasées
  • 2 oeufs
  • 75gr de beurre fondu
  • 125ml de lait entier*
  1. Préchauffer le four à 200°
  2. Dans un saladier, versez la farine, la levure, le sucre, la pincée de sel, la cannelle, le chocolat rapé et les noix
  3. Dans un bol, mélangez le lait, les oeufs et le beurre fondu
  4. Versez ce mélange liquide sur le mélange sec
  5. Ajoutez les bananes écrasées et mélangez juste assez pour incorporer la farine
  6. Versez dans vos moules à muffins et cuire 25 mn
  7. Laissez refroidir, démoulez et laissez de nouveau refroidir sur une grille

J’ai mis une pincée de sucre sur le dessus des muffins avant la cuisson, c sympa, ça croustille !

 

*oubli réparé, merci !

Soupe maïs-haricots rouges aux faux airs de chili

Cette soupe a eu un succès d’enfer auprès des petits et du grand, chez moi. Et effectivement, elle est très bonne et toute simple ! 100_2700

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • 1 boite de mais égouttés et rincés
  • 1 boite de haricots rouges égouttés et rincés
  • 2 oignons émincés
  • 1 càs de paprika
  • 2 càc de concentré de tomate
  • 2 cubes de bouillon de volaille
  • 1/2 petit piment rouge égréné et émincé très fin
  • 1 càc (ou plus) de cumin en poudre, une pincée de gingembre et de cannelle en poudre
  • 1 càs d’huile d’olive
  • sel et poivre
  • crème épaisse et coriandre fraiche
  1. Faites revenir les oignons dans de l’huile d’olive, ajouter 1.5 l d’eau, les cubes de bouillon, le mais, les épices, le 1/2 piment, le concentré de tomate.
  2. Faire bouillir 15 min, ajouter les haricots puis cuire encore 2 minutes.
  3. Servir avec une cuillère de crème épaisse et de la coriandre ciselée.