Aioli au cabillaud salé ou comment improviser quand on ne trouve pas de morue salée*

100_2759

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai gouté un aioli lors de notre séjour à Marseille l’année passée, et depuis j’ai toujours voulu en refaire un à la maison… Malheureusement, la morue salée n’est pas monnaie courante en Belgique, et je m’étais résignée à ne gouter à ce plat que lors de nos vacances éventuelles dans le sud de la France…

Et puis voila que dans le dernier Elle, je remarque une fiche cuisine concernant un aioli au Lieu noir… Bingo, voila la solution ! Saler un poisson blanc autre que la morue, puis l’utiliser dans la recette traditionelle, à la place de la morue salée de base…

Je n’ai pas trouvé de lieu noir, j’ai pris du cabillaud, je l’ai laisser mariner dans le sel 1h, l’ai rincé, et on s’y serais cru, dis donc !!! J’entendais les cigales !

100_2755

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour 2-3 personnes

  • 250gr de cabillaud frais
  • 100gr de haricots
  • 1/2 de courgettes
  • 2 carottes
  • 2 oeufs
  • 4 fonds d’artichauts
  • 1 blanc de poireaux
  • 6 bouquets de chou-fleur
  • 4 pommes de terre + 1 cuite pour la sauce
  • 1 jaune d’oeufs
  • 3 gousses d’ail
  • Huile d’olive
  • Sel et poivre
  1. Badigeonner ou masser le poisson avec du gros sel de mer (1 càs). Laisser reposer 1h.
  2. Peler, laver et couper en batonnets ou morceaux les carottes, la courgette, le chou-fleur, les pommes de terre. Equeuter les haricots, egoutter les fonds d’artichauts.Couper le blanc de poireau en 2.
  3. Mettre les carottes, les pommes de terre, les haricots et les oeufs dans le cuit-vapeur pour 10min. Ajouter ensuite chou-fleur, courgette, poireau et fonds d’artichauts.
  4. Monter l’aioli (peut se faire à l’avance) : écraser une pomme  de terre cuite et les gousses d’ail pelées, les mélanger avec le jaune d’oeuf. Monter ensuite à l’huile d’olive comme vous le souhaitez (manuellement, au robot, au fouet ou que sais-je, je m’y suis reprise à 3 fois, alors je n’ai pas de conseil à donner !). Saler et poivrer.
  5. Rincer le poisson à l’eau, l’éponger dans du papier absorbant et le mettre dans une casserole avec de l’eau froide, une branche de fenouil, 2 feuilles de laurier et une branche de thym. Mettre à chauffer et retirer du feu dès l’ébullition. Egoutter le poisson et servir avec la sauce froide ou à t° ambiante, les oeufs durs et les légumes chauds.

*Pour ceux qui se poserait la question, la morue, c’est bien du cabillaud, mais je distingue ici le fait d’utiliser du cabillaud frais non salé au départ dans cette recette, et d’en faire une espèce de « morue express »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s