Archives mensuelles : novembre 2009

Tartelettes au chocolat et caramel au beurre salé

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon, je sais, yen a qui essaie probablement de faire attention à leur ligne, en prévision des dégats que les fêtes ne manqueront pas d’occasionner à nos tours de hanches…

Mais quand même, parfois, il est bon de juste se laisser aller, de savourer, de se lécher les doigts (ça coule, le caramel), de manger doucement, de n’en prendre qu’une moitié, mais quelle moitié !!!!!

En gros, un pécher de gourmandise, bien sucré, un peu lourd, mais on est pas là pour faire l’éloge de l’aspartame et de la pâte filo, on veut aussi parfois juste se faire plaisir….

Ca peut se manger avec les doigts, avec une cuilère ou une fourchette, ça peut se faire avec une pâte sablée du commerce ou une faite maison comme ici, ça peut se faire en tarte, en tartelettes, voir en mini-tartelette pour en faire une bouchée… C’est infini, alors allons-y !

La pâte (pour une tarte de 25cm de diamètre ou 6 tartelettes) :

  • 75gr de beurre doux bien froid coupé en dés
  • 75gr de sucre
  • 150gr de farine
  • 1/4 de càc de sel fin
  • 1 à 2 càs de lait froid
  1. A la main ou au robot, mélanger le sucre, la farine et le sel.
  2. Ajouter le beurre et le battre ou le mélanger pour obtenir une chapelure.
  3. Ajouter 1 càs de lait et mélanger le plus rapidement possible. La pâte doit rester friable mais s’amalgamer si vous la serrez dans votre main. Si ce n’est pas le cas, ajouter une càc de lait.
  4. Verser la pâte dans le ou les moules beurrés et étaler uniformément du bout des doigts ou à l’aide d’une cuillère, d’un fond de verre, pour la répartir sur le fond et les bords.
  5. La mettre au frais min. 30min. jusqu’à 1 journée.

Le caramel

  • 90gr de sucre
  • 1 càs de miel
  • 1/2 càc de fleur de sel
  • 80gr de crème fraiche
  • 30gr de beurre doux ramolli
  1. Préchauffer le four à 180° et cuire le fond de tarte 20 à 25min (15 si ce sont des tartelettes). Mettre à refroidir sur une grille.
  2. Pour le caramel, mesurer les ingrédients. Mélanger le sucre avec 1 càs d’eau dans une petite casserole à fond épais. Laisser caraméliser doucement à feu doux, sans mélanger mais en remuant la casserole de temps en temps pour que le caramel soit uniforme.
  3. Dès que le mélange prend une couleur ambrée, ajouter le miel et mélanger avec une cuillère en bois.
  4. Ajouter le sel et la crème et mélanger encore.
  5. Retirer du feu et ajouter le beurre, mélanger.
  6. Verser sur le fond de tarte de façon uniforme.
  7. Laisser prendre 40min au frigo.

Pour la ganache :

  • 280gr de chocolat haché finement
  • 240gr de crème fraiche
  1. Mettre le chocolat dans un récipient et faire chauffer la crème.
  2. Dès frémissements, mettre la moitié de la crème au centre du chocolat, attendre 20sec puis fouetter doucement en incorporant peu à peu le chocolat dans la crème pour obtenir une texture soyeuse.
  3. Ajouter la moitié de la crème restante, faire pareil. Verser le reste de crème et mélanger délicatement.
  4. Verser la ganache sur le fond de tarte, par dessus le caramel et remettre 1h au réfrigérateur.
  5. Sortir la tarte 15min avant de servir. Se conserve 2 jours au frais.

 

 

Publicités

Gyoza – raviolis de porc grillés à la poêle

 De délicieux raviolis pour un repas très léger (je les ai servi avec de la salade de chou chinois à la coriandre, sauce soja et vinaigre de riz) qui nous a bien plu à moi et ma cousine, et sur lequel les enfants et leur papa se sont jetés comme la faim sur le monde… Donc je n’ai pas pu en congeler, zut de zut…

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour environ quatre vingts gyozas (j’en ai fait une quarantaine, en divisant les ingrédients par deux, mais ça se congèle bien, et ça part à une vitesse, la prochaine fois j’en fais 80 !)

-150g de chou chinois très finement émincé
-50g de pousses de bambou finement hachées
-450g de porc haché
-2 cuillères à soupe d’échalotes finement hachées
-3cm de gingembre râpé
-1 cuillère à soupe de coriandre hachée
-1 oeuf
-1 piment rouge épépiné et émincé
-1 cuillère à soupe de sauce soja
-1 cuillère à soupe de nuoc mam
-1 cuillère à soupe de mirin
-1/2 cuillère à soupe de sucre
-du sel et du poivre

  1.  Mélanger tous les ingrédients et puis en mettre une grosse noix au milieu de la feuille à gyoza qui ressemble à ça (les feuilles à raviolis ou Wantan sont très bien également) avant de replier le tout en demi-lune en soudant bien les bords avec un peu d’eau.

  1. Pour faire cuire les gyozas, il faut les déposer à feu pas trop fort dans une poêle bien chaude où l’on aura versé un peu d’huile.
  2. On les fait dorer sur les deux faces puis on verse deux à trois cuillérées d’eau bouillante dans la poêle que l’on retire du feu et que l’on couvre, puis les remettre 1 minute sur le feu.
  3. C’est vraiment bon avec la petite sauce suggérée par le même livre: d’une part il faut écraser une gousse d’ail avec un piment épépinée et un peu de sel, d’autre part faire fondre à feu doux 25g de sucre dans 10cl de sauce soja. On mélange les deux préparations et on laisse refroidir avant de servir.


Recette du Wagamama cookbook, j’ai fait celle au porc, mais il y en a une aussi au poulet.

Crumble de potimarron aux lardons, parmesan et romarin

Un crumble de saison, qui a bien plu à toute la famille.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour 4 personnes

  • 500gr de chair de potiron ou de potimarron (poids net, épluché)
  • 200gr de lardons fumés
  • 50gr de parmesan
  • 1 oignon haché fin
  • 70gr de chapelure
  • 70gr de farine
    70gr de beurre salé bien froid
  • 1 càs rase de romarin séché
  • 1 càs d’huile d’olive
  • sel et poivre
  1. Faites revenir l’oignon haché et les lardons à feu doux, dans une poêle contenant l’huile. Quand le gras des lardons a fondu, augmenter la flamme et faire revenir à feu vif, jusqu’à ce que tout soit bien rissolé. Ajouter le potimarron coupé en dés. Faire rissoler le potimarron quelques minutes.
  2. Verser dans un plat à four le potimarron, rectifier l’assaisonnement
  3. Verser la farine, la chapelure, le romarin et le parmesan dans un saladier. Ajouter le beurre coupé en dés et travailler le tout du bout des doigts, en effritant, de manière à obtenir un « sable ». Etaler sur le mélange au potimarron.
  4. Faire cuire à four chaud (150°) pendant 40min.

Poires pochées au vin blanc et épices et muffins tout mini

Un joli dessert déjà réalisé quelqufois auparavant et qui me plait toujours autant, le chocolat, la poire, les épices, tout ça se marie toujours aussi parfaitement !

 

 

 

 

 

 

 

 

Les recettes sont ici et ici, et je vous invite vraiment à tester ce dessert sans stress et à faire la veille.

Velouté de chataignes et champignons des bois

Voici un velouté élégant et savoureux, d’une jolie couleur chocolat et au gout de champignons adouci par la chataigne aux notes grillées, ouh lala que c’était bon ! Le pelage des chataignes et un peu fastidieux, mais le résultat en vaut la peine !!!!

J’ai couronné ce velouté d’une mousse de lait parfumée d’huile de truffe et de quelques champignons des bois revenus 1min avec de l’ail et du persil plat… Un délice !!!

 

 

 

 

 

Pour 6 personnes :

  • 1càs d’huile d’olive
  • 2 échalotes émincées
  • 1 gousse d’ail hachée
  • 1 blanc de poireau ciselé
  • 3 càs de cognac
  • 500gr de chataigne fraiches, grillées et pelées (voir ci-dessous)
  • 500gr de champignons de bois et de paris (moitié-moitié)
  • 1 pincée de piment d’espelette
  • 1.5l de bouillon de légumes ou de poulet
  • sel fin
  • 2 càs de vinaigre balsamique
  • persil plat
  • poivre
  • lait et huile de truffe
  1. Faire chauffer l’huile dans une casserole, ajouter échalotes, ail et poireau. Laisser cuire 5 minutes en remuant régulièrement.
  2. Déglacer la cocotte avec le cognac (ou 3 càs d’eau chaude)
  3. Ajouter les chataignes dans la cocotte 4 min. en remuant de temps en temps.
  4. Réserver quelques champignons pour le garniture, émincer les autres et les mettre dans la cocotte. Ajouter le piment, verser le bouillon et saler. Quand la soupe frémit, couvrir, réduire le feu et poursuivre la cuisson 20min.
  5. Passer la soupe au mixeur jusqu’à ce qu’elle soit bien onctueuse, incorporer le vinaigre balsamique, gouter et rectifier l’assaisonnement. Réchauffer le soupe et servir dans des assiettes creuses.
  6. Entre temps, faire revenir les champignons réservés avec l’ail et le persil, et déposer ce mélange sur la soupe, poivrer et servir.

J’ai ajouté une mousse de lait (réalisée avec une machine à expresso) parfumée de 2-3 gouttes d’huile de truffe… Miammmm !

Chataignes grillées :

  • Choisir 500gr de chataigne bien pleines, les inciser , les déposer sur la plaque du four avec un ramequin d’eau. Les enfourner 20à30min à 200° jusqu’à ce que les coques s’ouvrent et que la chair soit tendre sous la pointe du couteau.
  • Les sortir, les laisser refroidir un peu puis retirer la coque et la peau épaisse qui entoure la chair. Peut être fait la veille.

 

 

 

 

 

 

Apéro cuillères, verrines et toasts – toasts au foie gras et confiture de figues, gougères comté/cumin, tartare de saumon au gingembre et carpaccio à l’huile de truffe

Ce w-e, nous avons reçu de la famille et j’ai préparé un menu de saison, composé d’un velouté chataignes-champignons de bois, d’un stroganov de biche aux champignons et de poires confites aux vin blanc et épices, accompagnées de petits muffins au chocolat (voir recettes ici et ici). Ce repas m’a bien plu, gouteux et de saison, sans être lourd, même si je pense que ma biche était trop cuite, donc un peu dure… Mais bonne sauce et soupe délicieuse, à refaire !

Et en préambule, je me suis bien amusée avec l’apéro que j’ai voulu dans le même esprit, automnal (le foie gras, les gougères au fromage, l’huile de truffe) mais avec quelques notes de légéreté (le carpaccio, le tartare)…

En voici les recettes…

 Pour le carpaccio de boeuf à l’huile de truffe, roquette et parmesan (et d’autres idées), voir ici

Pour les gougères au cumin et comté (une trentaine), d’après la recette de Clotilde Dusoulier, dans son livre, Chocolate & Zucchini

  • 75gr de beurre doux coupé en dés
  • 1/2cc de sel
  • 150gr de farine tamisée
  • 4 oeufs
  • 1cc de graines cumin grillées à sec
  • 1/4cc de poivre
  • 150gr de comté fraichement rapé
  1. Mesurer tous les ingrédients avant de commencer.
  2. Mélanger le beurre, 250ml d’eau et le sel dans une casserole et faire chauffer à feu moyen.
  3. Aux premiers frémissements, retirer la casserole du feu et ajouter la farine en une seule fois, bien mélanger.
  4. Remettre sur le feu et remuer pour sécher la pâte jusqu’à ce qu’elle se décolle complétement des parois.
  5. Retirer du feu et attendre quelques minutes puis ajouter les oeufs un par un (bonjour les biscottos, vous venez de faire une pâte à choux !)
  6. Ajouter le cumin et le poivre puis le fromage. Laisser reposer au frais 30min min.
  7. Préchauffer le four à 200° et prener une plaque recouverte de papier sulfurisé. Former des boules avec la pâte à l’aide de 2 petites cuillères. Enfourner 20 min jusqu’à ce que les gougères soient bien gonflées et dorées. Déguster les chaudes ou à t° ambiante, avec un bon verre de vin blanc !

Pour le tartare  de saumon au gingembre (attention c gouteux !)

Pour 6 verrines :

  • 200gr de saumon
  • 10-15gr de gingembre
  • 2 petits oignons nouveaux
  • 2 càc d’aneth ciselé
  • 1 càc de baies roses
  • 1/2 citron (jus)
  • 1 càc de sauce soja
  • 2 càs d’huile
  • sel et poivre

J’ai congelé le saumon pour ensuite le laisser décongeler légèrement et pouvoir le couper nettement et facilement, et j’ai obtenu de jolis petits cubes qui se tenaient très bien et étaient agréables en bouche.

  1. Détailler la chair du saumon en dés.
  2. Eplucher le gingembre et le hacher finement.
  3. Mélanger au saumon et ajouter le jus de citron, l’huile, les baies roses concassées, l’oignon haché et la sauce soja.
  4. Saler et poivrer.
  5. Laisser reposer 30min au frigo.
  6. Servir en verrines, éventuellement décoré de jeunes pousses

 

Cheese-cake aux spéculoos et fruits de la passion

Un dessert délicieux, où le goût des spéculoos se méle à la douceur de l’appareil au fromage frais et fruits de la passion, le tout relevé d’un délicieux sirop de fruit de la passion très gouteux !

Attention, c’est assez « dense » donc veillez à servir de petites parts, surtout après un bon repas…

000_0137

 

 

 

 

 

 

 

*Flo, merci pour ton appui de fenêtre et ta jolie assiette

  • 70gr de beurre mou
  • 120gr de spéculoos
  • 60gr de poudre d’amande
  • 6 fruits de la passion
  • 1 càs de fécule de maïs
  • 600gr de fromage frais (philadelphia)
  • 4 oeufs
  • 200gr de sucre
  • 2 càs de sucre impalpable
  1. Beurrer le fond et les parois d’un moule à manqué (à parois amovibles si possible).
  2. Mixer les spéculoos en chapelure avec le reste de beurre et la poudre d’amandes. Verser dans le moule en tassant bien et réserver au frigo.
  3. Préchauffer le four à 150°.
  4. Couper 5 fruits de la passion en 2, oter le contenu dans une passoire et tasser pour récupérer le maximum de jus dans un récipient.
  5. Délayer la fécule dans 2 càs d’eau. Mixer le fromage frais avec les oeufs, 180gr de sucre, la fécule diluée et le jus des fruits de la passion. Quand le mélange est bien homogène, le verser dans le moiule, lisser la surface et cuire 1h15 au four.
  6. Oter du four, laisser refroidir et démouler.
  7. Ouvrir le dernier fruit de la passion, le vider dans un poêlon et le faire bouillir avec le reste de sucre et 2 càs d’eau pour former un sirop. Une fois refroidis, en napper le cheese-cake, décorer de sucre impalpable et servir.