Archives de Catégorie: Ailleurs

Curry de potiron, crevettes & saint-jacques au basilic thai

Cette recette savoureuse provient du dernier Prima Cuisine gourmande, magazine de cuisine que j’achète réglièrement, parce qu’il est bon marché mais avec des recettes originales et faciles. J’ai ici utilisé des scampis cuits que j’ai fait mariner, alors que dans la recette ils aurait du être crus. Mais ça passe inapercu ! J’ai également ajouté 3 st jacques surgelées qui trainait, en me disant que ça ne pouvait pas être mauvais ! Pari réussi, nous nous sommes régalés !

Pour 4 personnes :

  • 12 grosses crevettes crues (de préférence), 4 st Jacques crues
  • 1kg de potiron
  • 1 grosse boite de tomates pelées égouttées
  • 2 oignons
  • 4 brins de basilic thai
  • 30cl de bouillon de volaille
  • 30gr de beurre
  • 2 yaourts veloutés natures
  • 30cl de lait de coco
  • 3 càs d’huile
  • 1 càs de pâte de curry rouge (piquant) ou panang ou jaune (moins piquant)
  • 2 pincées de piment en poudre (facultatif)
  • 1/2 càc de curcuma
  1. Mettre les crevettes et les st jacques à mariner avec l’huile, le piment et le curcuma pendant 1h.
  2. Poêler les crevettes à feu vif 2-3 min.
  3. Faire revenir les oignons dans une autre poêle 10min avec le beurre.
  4. Ajouter la pâte de curry et faire cuire 2 min en remuant. Verser le bouillon, laisser mijoter 5min.
  5. Ajouter le potiron pelé et détaillé en dés, les tomates pelées hachées, le lait de coco et laisser cuire 15min. Ajouter les yaourts, les st jacques et les crevettes, ainsi que les feuilles de basilic thai hachées. Poursuivre la cuisson 5min.
  6. Servir avec du riz basmati

Publicités

Poulet tandori et Nasi-goreng

Après avoir couru ce week-end dans tout les sens, des grands-mères à la marraine d’A., de la maison à l’école, de la crêche au parrain, pour récolter les (très) nombreux cadeaux que St Nicolas avait apporté à mes enfants, après avoir gouté 2 morceaux de tarte au sucre, 1 cougnou, 2 morceaux de tarte au pommes, 2 éclairs au chocolat et 1 pain au chocolat (3 gouters de saint nicolas sur 2 jours, pouf pouf pouf) – (Je vous rassure, je n’ai pas mangé tout ça, mais si j’avais gouté à tout c’est ce que je me serais enfilé !!!)

Voici, cette semaine, juste 2 recettes, ce poulet tandorii plus que simple mais très bon et qui se prépare à l’avance, et un nasi goreng qui demande plus de préparatifs, mais que se cuit rapidement en dernière minute, si vous êtes bien organisés et que les divers ingrédients sont prêts…

Poulet tandorii

Pour 4 personnes

  • 4blancs de poulet
  • 6 càs de yaourt nature
  • 3 càs de poudre tandorii
  • 1 filet de citron vert
  • 1 filet d’huile végétale

Couper le poulet en lanières ou en cubes et le faire mariner 1 nuit minimum avec les autres ingrédients. Cuire ensuite à la poêle 10-15 minutes et servir avec une salade de concombre ou de chou et du riz Thai ou basmati

 Nasi Goreng – Pour 4 personnes

  • 500gr de riz cuit et refroidi
  • 1 oignon haché
  • 2 gousses d’ail pelées et coupées en 2
  • 1 càc de pâte de crevettes
  • 2 càs d’huile d’arachide
  • 4 oeufs
  • 125gr de crevettes grises décortiquées
  • 3 jeunes oignons ou ciboules
  • 125gr de porc barbecue chinois (voir ci-dessous)
  • 2 càs de sauce soja légère
  1. Préparer le porc barbecue en mélangeant : 1 mignonette ou tranche de porc en lanières, 30ml de sauce soja,1 càs de rhum, 1/2 càs de sucre brun ou cassonade,1 càs de miel, 1/2 càs d’huile,1/2 gousse d’ail hachée,1/4 d’oignon haché, 1/4 de càc de 5 épices. Faire mariner 1 nuit puis cuire au grill ou au barbecue.
  2. Mixer l’oignon, l’ail et la pâte de crevette pour obtenir une pâte presque lisse.
  3. Faire revenir cette pâte dans un wok, ça sent fort !!!
  4. Ajouter les crevettes, le porc coupé en fines lamelles, le riz, l’oignon  et la sauce soja, bien mélanger pour tout réchauffer.
  5. Pendant ce temps, cuire les oeufs sur le plat.
    Servir le riz avec les oeufs.

Moussaka

Mes photos manquent de luminosité et ne donne pas tellement envie, c clair, mais voila un beau plat d’hiver bien roboratif…

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai bien aimé préparer cette moussake dont la recette est extraite du site de l’homme politique belge écolo Christos Doulkeridis, ce qui est une première vous en conviendrez, mais voila, c’est la recette de sa môman, je n’ai pas pu résister… C’est un peu long si vous parter de zéro, mais avec des aubergines grillées et de la sauce tomate toute prête, ce n’est presque plus rien à faire !!!

  • 3 aubergines ou un sachet d’aubergines grillées surgelées
  •  3 pommes de terres
  •  1 gros oignon
  •  un demi bouquet de persil
  • 3-4 gousses d’ail
  •  une petite boite de tomates pelées (400 gr) ou de sauce tomate cuisinée
  • 700 gr d’hachis porc/bœuf
  • 700 ml de lait
  • 5 cuillères de farine
  • 75 gr de beurre
  • 150 gr de fromage râpé
  • sel et poivre
  • huile d’olive.
  1.  Retirez l’extrémité des aubergines et coupez-les dans le sens de la longueur en tranches d’1 cm. Salez-les et laissez-les dégorger sur du papier absorbant (ou droites dans un égouttoir) durant une vingtaine de minutes.
  2. Epluchez et lavez les pommes de terre. Découpez-les dans le sens de la longueur en tranches d’un peu moins d’1 cm et faites les frire de chaque côté dans une poêle avec de l’huile d’olive . Déposez les pommes de terre cuites sur du papier absorbant ou dans un égouttoir*.
  3. Hachez finement l’oignon, l’ail et le persil.
  4. Faites chauffer un peu d’huile d’olive dans une casserole moyenne et faites-y rissoler l’oignon haché et l’ail. Ajoutez l’hachis de viande, laisser cuire jusqu’à ce qu’il ait une belle couleur en mélangeant de temps en temps et ajoutez le contenu de la boîte de tomates pelées. Laisser cuire en mélangeant de temps en temps jusqu’à ce que ce ne soit pas trop liquide et ajoutez ensuite le persil haché. Salez et poivrez.
  5. Préparez une béchamel : dans une casserole moyenne, faites fondre le beurre, ajouter la farine et mélanger rapidement au fouet jusqu’à ce que cela fasse une pâte homogène. Ajoutez petit à petit le lait tout en fouettant sans s’arrêter et jusqu’à obtenir une belle béchamel. Salez et poivrez.
  6. Préchauffez le four à 180°.
  7. Dans un plat allant au four (genre pyrex), disposez d’abord une rangée de pommes de terre. Puis une couche d’aubergines bien serrées les unes contre les autres. Déposez sur cette couche tout le hachis bien réparti. Encore une couche d’aubergines bien serrées et parachevez par une belle couche de béchamel parsemée de fromage râpé
  8. Enfournez et laisser cuire jusqu’à ce que la béchamel prenne une belle couleur dorée (une bonne trentaine de minutes).

Si vous utiliser des pommes de terre fermes, prolonger cette pré-cuisson au max, ou bien cuisez les à la vapeur un peu avant, sinon, la cuisson au four ne suffira pas à les cuire à coeur…

Gyoza – raviolis de porc grillés à la poêle

 De délicieux raviolis pour un repas très léger (je les ai servi avec de la salade de chou chinois à la coriandre, sauce soja et vinaigre de riz) qui nous a bien plu à moi et ma cousine, et sur lequel les enfants et leur papa se sont jetés comme la faim sur le monde… Donc je n’ai pas pu en congeler, zut de zut…

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour environ quatre vingts gyozas (j’en ai fait une quarantaine, en divisant les ingrédients par deux, mais ça se congèle bien, et ça part à une vitesse, la prochaine fois j’en fais 80 !)

-150g de chou chinois très finement émincé
-50g de pousses de bambou finement hachées
-450g de porc haché
-2 cuillères à soupe d’échalotes finement hachées
-3cm de gingembre râpé
-1 cuillère à soupe de coriandre hachée
-1 oeuf
-1 piment rouge épépiné et émincé
-1 cuillère à soupe de sauce soja
-1 cuillère à soupe de nuoc mam
-1 cuillère à soupe de mirin
-1/2 cuillère à soupe de sucre
-du sel et du poivre

  1.  Mélanger tous les ingrédients et puis en mettre une grosse noix au milieu de la feuille à gyoza qui ressemble à ça (les feuilles à raviolis ou Wantan sont très bien également) avant de replier le tout en demi-lune en soudant bien les bords avec un peu d’eau.

  1. Pour faire cuire les gyozas, il faut les déposer à feu pas trop fort dans une poêle bien chaude où l’on aura versé un peu d’huile.
  2. On les fait dorer sur les deux faces puis on verse deux à trois cuillérées d’eau bouillante dans la poêle que l’on retire du feu et que l’on couvre, puis les remettre 1 minute sur le feu.
  3. C’est vraiment bon avec la petite sauce suggérée par le même livre: d’une part il faut écraser une gousse d’ail avec un piment épépinée et un peu de sel, d’autre part faire fondre à feu doux 25g de sucre dans 10cl de sauce soja. On mélange les deux préparations et on laisse refroidir avant de servir.


Recette du Wagamama cookbook, j’ai fait celle au porc, mais il y en a une aussi au poulet.

Colombo de porc aux courgettes et purée de patates douces

Voici une recette bien gouteuse de porc mijoté dans une sauce au lait de coco, jus de citron vert  et poudre de colombo, avec des courgettes tendres et une belle purée de patates douces… Joli plat pour un soir d’hiver, à tester avec du poulet, qui sera plus tendre que le porc…

Le photo n’est pas top, mais on fait comme on peut hein… 000_0141

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour 6 personnes :

  • 1kg d’échines de porc désossée coupée en gros dés
  • 4 patates douces + 1 pomme de terre
  • 2 petites courgettes ou 1 grandes
  • 2 citrons verts
  • 2 gousses d’ail
  • 60gr de beurre
  • 2 càs d’huile
  • 3 càs de poudre de colombo
  • sel et poivre
  1. 1h avant, prélever le zeste d’un des citrons verts, l’ébouillanter et le mélanger avec la viande, le jus du citron, 1 filet d’huile, l’ail pelé et haché et la poudre de colombo, sel et poivre. Laisser reposer 1 heure.
  2. Retirer la viande de la marinaide et la faire dorer dans une casserole avec l’huile. Mouiller avec la marinade restante, 15cl de lait de coco et 30cl d’eau. Porter à ébullition et faire cuire 25min.
  3. Ajouter les courgettes coupées en rondelles et cuire encore 20min.
  4. Entre-temps, cuire les patates douces et la pomme de terre dans de l’eau bouillante 20minutes, égoutter et écraser la purée avec le beurre. Réserver.
  5. A la fin de la cuisson de kla viande, ajouter le jus du 2e citron vert, laisser mijoter encore 2 minutes puis servir avec la purée.

Saumon Teriyaki et salade de nouilles udon, léger et subtil

Une recette d’inspiration japonaise, légère et toujours appréciée chez moi, issue du livre Wagamama Cookbook.

100_3679

100_3680

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour 4 personnes

 

  • 4 filets de saumon
  • 6 càs de sauce soja
  • 6 càs de mirin
  • 300gr de nouilles udon
  • 1 ou 2 piment rouge haché fin
  • 4 jeunes oignons ciselés
  • 2 grosses poignées d’épinards frais
  • 1 gros bouquet de coriandre éffeuillée
  • 1 càs d’huile
  • 4 càc de graines sésames grillées
  • 1 citron vert
  • sauce au piment pour servir

Pour la sauce :

  • 2 càs d’huile se sésame grillé
  • 2 càc de sauce soja
  • jus de 1 citron vert 

100_3683

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  1. Dans un bol, réunir le saumon, la sauce soja et le mirin. Bien enrober et laisser mariner 2h au frais ou toute une nuit, encore mieux !
  2. Faire cuire les nouilles selon les indications, les égoutter et les rafraichir rapidement.
  3. Dans un saladier, mélanger les ingrédients de la sauce, verser les nouilles et remuer, ajouter piment, oignons, épinards, coriandre et mélanger.
  4. Chauffer l’huile dans une poêle, retirer le saumon de la marinade, saler et poivrer. Saisir 2 min coté, 2 min de l’autre coté puis à nouveau 2 minutes coté peau.
  5. Servir le saumon avec les nouilles, la sauce au piment et 1/2 citron vert.

 

100_3674

Brochettes de porc à la citronelle

Voici une recette de brochettes de viande de porc haché, qui ressemblent à des kefta, mais à l’asiatique. Elles sont juste succulentes, pour qui aime la saveur de la citronelle…

Avec du riz basmati et une petite salade de chou chinois, voici un repas léger et très fin.

100_3724100_3728

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour 4 personnes :

  • 400gr de viande porc (j’ai pris des cotelettes sans os et ai retiré le plus gros du gras)
  • 9 batons de citronelle
  • 20cl de lait de coco
  • 30gr de cacahuètes ou de noix de cajou
  • 1 morceau de gingembre
  • 1 gousse d’ail
  • 1/2 citron
  • 1 càc de cumin
  • 2 càs de sauce soja
  1. Peler gingembre et ail, les hacher, presser le 1/2 citron.
  2. Hacher le porc au robot avec l’ail et le gingembre. Ajouter le cumin, la sauce soja, le jus de citron, sel et poivre. Mixer. Ajouter les cacahuètes et mixer une dernière pour juste les concasser grossièrement.
  3. Couper les batonnets de citronelles en 2 sauf le 9e qui servira pour la sauce. Faconner les brochettes en mettant la viande hachée autour des batonnets de citronelle.
  4. Mettre au frais 1h.
  5. Couper les dernier batonnet en 4 et le mettre dans une casserole avec le lait de coco. Faire bouillir puis laisser infuser hors du feu.
  6. Cuire les brochettes délicatement à la poêle.
  7. Réchauffer la sauce, la lier si elle est trop liquide.

Pour la salade : chou chinois, vinaigrette à base de jus de citron vert, sauce soja, huile de sésame, une touche de sauce aux piment doux, des jeunes oignons ciselé et un peu de coriandre, style thai.